Rencontre avec M. PEYRAT : regard d’un historien sur l’actualité

Accueil / Actualités/ Rencontre avec M. PEYRAT : regard d’un historien sur l’actualité

Lundi 14 Mars, deux classes de Seconde et la Classe de TSTL, ont pu profiter durant 1h30, des explications éclairantes d’un historien sur le conflit ukrainien. En effet, Mr Etienne PEYRAT, historien de la guerre froide et des relations internationales au XXème siècle, spécialiste des marges soviétiques, maître de conférences à Sciences Po Lille, vice-président de l’Université de Lille, nous a fait l’honneur de sa visite afin d’échanger sur cette actualité avec nos élèves.
Nous avions constaté que beaucoup de questionnements émergeaient dans nos cours depuis le début du conflit. La question est complexe et c’est là justement tout le travail de l’historien que d’apporter une réflexion sur les causalités profondes, au-delà du temps immédiat du journalisme. Il nous a semblé enrichissant de faire partager ses réflexions à des élèves en demande de clés de compréhension. Mr PEYRAT, que nous remercions pour sa disponibilité, nous les a amenées avec clarté, concision et sympathie.
La première partie de séance a été consacrée à un rappel de l’histoire de l’Ukraine depuis 1914 qui permettait d’insister sur l’ancienneté de la conflictualité entre ces deux pays. C’est une donnée que les élèves ont avoué découvrir et dont ils n’avaient pas conscience alors qu’elle est essentielle dans l’appréhension de la situation.
Dans un second temps marqué par l’échange, et quoiqu’un peu intimidés au départ, les élèves ont posé leurs questions. La diversité de celles-ci : « Quelle est la position de la Chine dans ce conflit ? Y a-t-il encore des échanges commerciaux entre la Russie et l’Ukraine ? Quel est l’impact de ce conflit pour les autres continents ? Les sanctions européennes et américaines ont-elles un effet ? Que dire du référendum de Crimée de 2014 ? La France a-t-elle raison de s’en mêler ?» montre la qualité des interrogations de nos élèves sur des sujets d’actualité.
Les élèves et les professeurs sont ressortis ravis et enrichis de cette séance, ayant le souhait de reconduire de tels échanges avec les Universitaires dans le but de continuer à faire avancer la réflexion entamée durant les cours.
Mme LEBEURRE, enseignante d’Histoire-Géographie.